Publié : 3 mai 2010

Le printemps des maternelles bouge pour la planète ! : dossier thématique

L’USEP Nationale vient de publier un CD Rom "Outils Printemps des maternelles 2009 - 2010". Il réunit deux bases de données préparées par le GT National Petite Enfance :

• La première est une présentation des rencontres USEP Maternelle issues des retours du Printemps des Maternelles USEP 2009

• La seconde est un dossier thématique "Bouge pour la planète !" du Printemps des Maternelles 2010

C’est ce dossier thématique que nous vous proposons de découvrir. L’édition 2010 de l’opération nationale qu’est Le Printemps des maternelles s’intègre dans l’évènement national USEP du 3e trimestre : « l’USEP bouge pour la planète ». Il devient partie d’un évènement proposé à tous les enfants des écoles primaires et adapté au public spécifique qu’est celui des maternelles. S’adapter à l’Enfant qui nous est confié est le maître mot de notre action. Cette adaptation se construit autour des spécificités de l’Enfant pour lequel nous travaillons et pour ce qui concerne le Printemps des maternelles, cette spécificité est l’âge.

« L’USEP bouge pour la planète » relève d’une grande ambition : mettre en oeuvre sur le terrain le concept de développement durable et solidaire que les enfants peuvent appréhender.. Le rendre pertinent, effectif donc vivant dès l’école maternelle avec ces jeunes enfants est le pari de ce travail. Nos propositions de travail s’est basée sur deux points d’ancrage :  apprendre le milieu, ce qui fait partie des apprentissages visés par l’école maternelle aussi bien dans les domaines « agir et s’exprimer avec son corps « que « découvrir le monde »,  s’initier dès le plus jeune âge à des gestes simples de préservation de la planète ce qui participe de l’éducation au développement durable et solidaire.

Le document d’accompagnement du Printemps des Maternelles 2010 est donc conçu à la fois pour approcher une découverte du milieu naturel à travers les activités physiques de pleine nature, adaptées aux jeunes enfants. Ce document est organisé autour des domaines d’apprentissage du programme de l’école maternelle et construit à partir d’expériences vécues sur le terrain. Il se veut reflet de vécus comme incitation à de nouvelles expériences. C’est un outil de mutualisation au service du terrain, des associations sportives d’école qui peuvent s’emparer de nos propositions et les décliner au regard de leurs situations locales particulières, de leurs élèves, de leurs moyens.

Faire vivre des rencontres sportives qui respectent les principes du Développement Durable et Solidaire, c’est le principe constitutif de « l’USEP bouge pour la planète ». Le printemps des maternelles 2010 marque la volonté de faire vivre une pratique sportive dès l’école maternelle, pratique construite avec ce même principe fort. Il s’insère dans notre grand projet éducatif et sportif au service de tous les enfants, même les plus petits partant du principe que tous ont droit à apprendre, tous ont droit à grandir.

Le dossier ‘’Le Printemps Des Maternelles USEP 2010 bouge pour la planète !’’ est donc sur la thématique du développement durable et solidaire. Il s’inscrit dans une dynamique d’évolution par rapport au précédent sur le CORPS. En effet à l’instar du groupe ‘’Développement Durable et Solidaire’’ national, une interrogation majeure nous est apparue, eu égard à la mise en évidence d’une urgence à agir, comme lors du Grenelle de l’Environnement ou du sommet de Copenhague : L’USEP doit-elle avoir une sensation uniquement pessimiste sur un monde qui serait voué à une lente autodestruction ? En 2002, Claude Lévi-Strauss, au sujet des dangers que les sociétés humaines et la pollution font peser sur l’état de la planète, affirmait : « C’est pour moi un monde inconcevable… Les désastres causés … ne seront jamais rattrapés. » Pour nous persuader encore de l’urgence mais aussi de l’utilité à agir, citons Dominique Bourg qui affirme : « La finitude du monde est une idée neuve pour nos contemporains. », et Alexandre Lacroix qui nous invite à la réflexion et à l’action : « Relativiser les dangers incite à ne rien faire, donc à accroître ces mêmes dangers. Tenir le cataclysme pour probable, voire certain, c’est se mettre au défi de l’éviter ou de le retarder au maximum. » Ainsi donc, s’il est nécessaire d’entrer en action aujourd’hui plus que jamais… C’est un véritable enjeu pour l’USEP dans deux dimensions :
- Celle « de mouvement d’éducation populaire complémentaire de l’école » qui favorise l’engagement civique auquel elle prépare le futures générations, les pratiques de responsabilités qu’elle propose dès le plus jeune âge, l’engagement associatif de tous les instants qu’elle accompagne, les solidarités qu’elle développe au quotidien. » (la Ligue de l’Enseignement avait déjà pris en compte, dans son projet éducatif, l’environnement et le développement durable dès 1992).
- Celle également « de fédération sportive scolaire » qui accompagne les communautés éducative et sportive dans leur double mission d’instruction et d’éducation d’un « citoyen sportif en devenir », mission au cœur de laquelle s’inscrit « l’éducation à l’environnement » devenue aujourd’hui plus globalement « l’Education au Développement Durable » (EDD). De surcroît, en sa qualité de « partenaire » de l’Ecole, elle veille à respecter dans ses pratiques scolaires les textes officiels du MEN :

1. le Socle Commun des apprentissages :
- « Comprendre l’unité et la complexité du monde par une première approche des inégalités et des interdépendances dans le monde, des notions de ressources, de contraintes, de risques, du développement durable.
- Comprendre l’importance du respect mutuel et accepter les différences. »

2. le Programme 2008 pour l’EPS à l’Ecole Maternelle :

« DÉCOUVRIR LE MONDE : À l’école maternelle, l’enfant découvre le monde proche ; il apprend à prendre et à utiliser des repères spatiaux et temporels… Découvrir le vivant : Ils découvrent les parties du corps et les cinq sens : leurs caractéristiques et leurs fonctions. Ils sont intéressés à l’hygiène et à la santé, notamment à la nutrition. Ils apprennent les règles élémentaires de l’hygiène du corps. Ils sont sensibilisés aux problèmes de l’environnement et apprennent à respecter la vie. » Convoquons à nouveau Dominique Bourg : « La solution dépend de notre capacité à nous imposer à nous-mêmes un mode d’existence plus sobre. » dit-il. « La tâche morale la plus importante aujourd’hui consiste à faire prendre conscience aux hommes qu’ils doivent s’inquiéter puis agir. » écrit encore Alexandre Lacroix.

La tâche morale qui nous incombe, à nous, militants usépiens, est de sensibiliser aux problèmes de l’environnement et aux nécessités de la solidarité, les enfants scolarisés dès l’école maternelle et participant aux actions de l’USEP. Leurs activités, mais aussi nos comportements d’adultes (enseignants, parents et accompagnateurs), devront les inciter à des attitudes plus respectueuses, les inviter à être acteurs, à leur échelle et selon leurs capacités. A nous tous d’inventer avec eux de nouvelles règles, en les aidant ainsi à devenir éco-citoyens. Ce dossier monté par le GT Petite Enfance USEP a cette prétention modeste et ambitieuse à la fois, de fournir aux animateurs USEP maternelles des outils pour un « Printemps des Maternelles USEP 2010 » qui fera bouger nos enfants mais pour la planète !!!

cliquez sur l’image pour accéder au dossier thématique

Documents joints